Engagement des collaborateurs, un secret de management à notre portée

94 Flares Filament.io 94 Flares ×

Engagement / Désengagement, une opinion en 2 articles:
7 règles d’or pour désengager vos employés avec efficacité
est complémentaire à celui-ci.

Que vous soyez employé, entrepreneur, mère au foyer, CEO ou investisseur, l’engagement vous concerne.
Aujourd’hui, j’explore plus particulièrement le monde de l’entreprise (où le désengagement coûterait +/- 350 milliards d’euros – Etude Gallup USA) mais vous verrez que quelque soit « le monde auquel on appartient » tout est interconnecté.

Comment impliquer ses collaborateurs, ses collègues, ses managers ou ses amis…?

Quel est le secret des personnes qui soulèvent des foules par milliers ou dont l’impact et la présence restent longtemps présents même après leur départ.
N’avez-vous jamais entendu une phrase du genre « A l’époque de Michel on faisait comme cela et on atteignait nos objectifs » ou « C’était un manager exceptionnel »?
Pire encore, certains de vos concurrents vous hantent déjà ici et maintenant, ce type de phrase vous est familier : « Chez cette entreprise, ils y arrivent, ils ont une nouvelle politique managériale. Leurs employés sont performants et contents »?

L’engagement des employés un Secret du Management à notre portée ?

J’emprunte et j’adapte une citation et veuillez m’excuser pour l’utilisation du mot « gérer » :

Engagement et motivation des employés

« La meilleure manière de gérer les humains c’est d’aimer et veiller sur eux. Et si cela ne fonctionne pas, augmentez la dose ! ».

 

 Avertissement :
Notre attitude face au travail a été embrumée par de nombreux mythes (note 1), en lisant les lignes suivantes vous prenez le risque de changer de regard sur votre pratique des procédures et du management comme on vous l’a enseigné…

Le courrier de la « front line »

Voici ce qu’un employé perçoit de l’engagement, comment en tant qu’être humain il dépeint l’action de certains dirigeants  (A Letter From The Front Line – traduction libre) :

« Plusieurs chefs d’entreprises n’obtiennent pas l’engagement de leurs employés parce qu’ils n’ont jamais vu comment faire.
Ils n’ont pas la capacité de visualiser une culture d’engagement parce que les solutions logicielles règnent, ils n’ont pas un réel système efficace pour encadrer leurs employés.
Ils préfèrent traiter avec des « preuves » qu’avec des humains. Ils préfèrent faire confiance à la dernière enquête, questionnaire ou étude qu’à leurs front line leaders.
L’engagement nécessite de poser des questions honnêtes et de suggérer de meilleures manières de faire.
L’égo de nombreux dirigeants se sent menacé et face à un défi lorsque leurs employés prennent part au processus d’engagement des employés ».

Ce courrier détient un enseignement basique et fondamental qui permet d’atteindre l’engagement: « les relations humaines » ou mieux « (ré) humaniser les relations ».
Quelque soit votre monde, tout ce que vous avez à faire c’est d’appliquer de simples idées qui sont connues depuis la nuit des temps.
Le degré d’engagement résulte des relations qu’on entretient.
Les relations humaines grandissent et se nourrissent de nos capacités à « aimer et à veiller sur les autres ».

Le management n’est pas du leadership: “I have a plan versus I have a dream”?

  • « I have a plan » cela explique comment vous allez atteindre vos objectifs, les moyens mis en œuvre, vos procédures, techniques, stratégies… mais tout cela ne répond d’aucune manière au « Pourquoi fait-on cela ? »

Lorsque vous savez qu’il vous faut parcourir une route sinueuse d’un point A à un point B, le rêve est ce qui engage « les autres » à vous suivre, à partager votre vision et donner le maximum pour atteindre les buts fixés.

  • « I have a dream », c’est votre tâche régalienne en tant que leader.

Nous avons besoin des deux, mais ce n’est pas pareil.

Voici une définition du leadership qui illustre l’engagement :
«Leadership: The art of getting someone else to do something you want done because he wants to do it » — Dwight Eisenhower.

On peut suivre des formations poussées en management dans les meilleures écoles du monde mais ce n’est pas la garantie qu’on sera le futur Martin L. King ou Gandhi…
De mon point de vue, l’essentielle qualité d’un leader c’est d’inspirer.

Comment y arriver ?

En commençant par un changement radical des opinions et des pratiques managériales:
« L’une des responsabilités d’un leader n’est pas de se mettre en lumière mais de l’orienter et de la projeter sur ses collaborateurs ».
Cette abnégation nécessite une énorme capacité à « aimer et veiller » et je vous le garantis, engagement garanti !

Vos valeurs définissent les leurs

Engagement des collaborateurs, un secret de management à votre portéeComme un enfant qui imite son père ou sa mère, les employés sont enclins à suivre votre exemple, par un processus d’apprentissage social basé sur le modeling.
S’ils constatent que vos discours sont en concordance avec vos actions, ils s’impliqueront dans l’accomplissement des objectifs de l’entreprise et vivront ses valeurs.

J’ai un exercice simple et qui ne nécessite pas une intense réflexion :
Demandez aux premières personnes en contact avec les clients si la phrase suivante reflète (même un peu) leur situation : « Une pièce interchangeable d’une machine interchangeable fabriquant des pièces interchangeables » (ce qui est particulièrement loin d’aimer et veiller).

Si vous avez des « Oui », à quelles valeurs attendiez-vous qu’ils adhèrent ?

Je vous suggère maintenant de fermer les yeux quelques instants, de visualiser cette personne (ou ces personnes), imaginez que c’est un de vos proches que vous appréciez, lui appliqueriez vous ce mode de pensée ?

Le management par épitaphe ou Comment se reconnecter à ses valeurs ?

Vous n’osez pas trop, vous avez peur pour votre position ou votre CDI… ?
J’ai une excellente nouvelle pour vous, il n’y a qu’un seul et réel contrat à durée indéterminée : « La Vie ».
Quelle épitaphe voulez-vous : « a aimé et a veillé » ou « a appliqué des procédures et des directives sans tenir compte de l’humain » ?

Pourquoi pas vous ?

La bonne nouvelle est qu’il n’est jamais trop tard, des millions de personnes pratiquent cela au quotidien avec leurs amis, leurs collègues, familles, enfants, collaborateurs… s’ils y arrivent, pourquoi pas vous ?

N’attendez pas ! Commencez maintenant et augmentez la dose, c’est contagieux !

 —————————————-

Vous avez contribué à cet article :

  • Chaque rencontre et conversation ! Vous êtes nombreux/ses, vérifiez votre inbox (et soyez patients) ;
  • Steven, Marc, Daphné et Marjan ;
  • Des personnes que vous devez suivre et je suis objectif lorsque je dis “vous devez” 😉 : @Laurence Vanhee, @Karl Van Hoey, @David Ducheyne ;

Merci!

Mais c’est de toi maman, que j’ai saisi le sens d’une vie profondément engagée sur les chemins du « love and care ». Rest in peace, tu as mon éternelle reconnaissance.

Pour continuer l’exploration, les auteurs suivants pourraient vous intéresser :
Daniel GolemanIlios KotsouSimon SinekRuss Harris Isaac Getz – Robert Sapolsky – Seth Godin

Note 1 : Dans la même lignée, je vous suggère de lire l’article L’amour engagé entre mythes et défis, au fil de votre lecture et en changeant des mots comme « partenaire » par « entreprise, collègues, manager, amis… », vous vous rendrez compte que notre attitude face au travail a été embrumée par de nombreux mythes.

photo credit
http://www.flickr.com/photos/opensourceway/4862920379/sizes/z/in/photostream/
http://www.flickr.com/photos/brenda-starr/4498078166/sizes/m/in/photostream/

 

4 thoughts on “Engagement des collaborateurs, un secret de management à notre portée

  1. Pingback: Engagement des employés, comment les désengager avec efficacité ??

  2. Pingback: Engagement des collaborateurs, un secret de man...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *